Non classé

Coaching à distance, est-ce que cela fonctionne ?

Coaching à distance, est-ce que cela fonctionne ?

Avec des agendas surchargés, des activités professionnelles qui ne permettent pas toujours de disposer d’aménagements horaires ou de salles pour s’isoler, la course des transports et le temps de prendre le temps pour sa famille en rentrant le soir, si l’idée d’ajouter à cela de devoir vous rendre à une séance de coaching dans le cabinet d’un professionnel vous parait impossible, alors vous aurez raison !
Ne vous lancez pas dans une activité dont vous saurez d’avance que vous ne pourrez pas sereinement lui consacrer du temps, ce serait contre-productif.
Alors, le coaching à distance peut-il être une solution pour amener souplesse et agilité à cette activité qui vous tient à cœur pour atteindre un objectif sans que cela ne déstabilise tout votre quotidien ?
La réponse est oui, très certainement, mais à certaines conditions !
La première condition, que le coach et le coaché soient d’accord pour ce mode de fonctionnement. Si le coach a l’habitude de pratiquer le coaching à distance basé sur une écoute attentive, il faut qu’il en soit de même pour vous, la distance demandant un surcroît de concentration à l’écoute.
Le premier entretien, qui je le rappelle est gratuit chez tous les coachs professionnels certifiés, vous permettra déjà de mesurer votre niveau d’attention à celui que vous choisirez peut-être comme votre futur coach, lorsqu’il vous présentera ce qu’est un processus de coaching.
Sa voix, ses intonations, la façon dont il interagira avec vous, vous permettront de vous faire une première idée de ce que sera votre relation à distance.
Le développement de la téléphonie et de la téléphonie sur internet, des logiciels de vidéo-conférence (même si je ne suis pas forcément favorable à ce dernier outil en coaching individuel), de planification, de partage de documents, etc… sont aujourd'hui des outils qui fonctionnent bien et faciliteront vos échanges.
La deuxième condition à la réussite du coaching à distance va également dépendre de la disponibilité du coach et du coaché.
Si aux débuts, les premières séances sont plutôt rapprochées pour permettre la clarification de la demande et la formulation d’un objectif clair et mesurable qui permettront d’initier le travail de réflexion, de recherche, les séances suivantes auront tendances à s’espacer pour laisser place à davantage de travail personnel entre les séances.
Prendre un rendez-vous pour positionner un entretien téléphonique d’une heure sera souvent plus simple que la planification d’une rencontre en face-à-face à laquelle il faudra prévoir un temps et une logistique de déplacement.
En cas d’indisponibilité de dernière minute, il vous sera également plus facile de reporter une séance prévue au téléphone, notamment si c’est le coach qui devait se déplacer spécialement pour vous.
C’est également dans certaines situations particulières comme la préparation d’un grand rendez-vous pour un sportif, un dirigeant, un conférencier, un étudiant, … que le coaching à distance fait la différence car il permet d’organiser une séance au pied levé même s’il convient de ne pas en abuser, le fait de pouvoir se contacter facilement ne devant pas devenir source de dépendance entre le coach et le coaché, ce qui serait contraire à l’objectif d’autonomie recherché en coaching.
Au gain de temps s’ajoute un autre avantage à mon sens, celui de l’efficience car nous entrons bien souvent plus rapidement dans la séance et avons une écoute plus attentive.
Pour ma part, cette écoute me permet également de réaliser des séances à distance comportant de la relaxation et de de la visualisation lors de séance de préparation mentale. Là encore, cela dépendra de la relation qui s’établira entre vous et votre coach pour que cela fonctionne.
Dans le cadre d’un coaching individuel en entreprise, lorsque celui-ci n’est pas « confidentiel », un accompagnement sur le terrain peut parfois s’avérer nécessaire permettant l’observation du coaché dans son environnement de travail (façon de manager, de prendre la parole, etc…).
La présence physique du coach peut avoir des effets apaisants lorsque l’on aborde des situations tendues. Faites alors un mixte de séances à distance et en présentiel.
En cas d’éloignement important, demandez aux différents coachs que vous sonderez lors du premier entretien, s’ils seront prêts à certains déplacements et sous quelles conditions.
Quelle que soit la manière dont nous échangerons, le coaching respecte la personne (cf article sur les « 3P ») et se centre sur votre motivation.
Aujourd’hui, 70% des coachings individuels se font à distance, alors, pourquoi ne pas essayer ?

 

Jean-Christophe Rodrigues
Coach professionnel certifié RNCP1

Une réflexion au sujet de « Coaching à distance, est-ce que cela fonctionne ? »

  1. Je vous rejoins parfaitement ! Le coaching à distance pour sa flexibilité : oui, pour son efficience : assurément ! Outre une écoute active renforcée, je constate dans ma pratique que le coaching par téléphone engage à la verbalisation et inhibe la retenue. Merci pour cet article. Isabelle Castel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *