Coaching

Le « flow », la « fluidité », la « zone »

Le « flow », la « fluidité », la « zone »

 
Avez-vous déjà ressenti le « flow », la « fluidité » ou la « zone » un jour où vous réalisiez une activité qui s’est transformée en une performance où tout se déroulait comme si vous étiez sur un petit nuage, que ce soit en sport, lors d’une présentation à un client, la rédaction d’une dissertation… ?
La notion de « Flow », de « Fluidité », de « Zone », ce moment que chacun a certainement déjà ressenti, est une période durant laquelle nous pouvons réaliser des choses avec perfection, fluidité, réussite, sans que cela ne nous donne l’impression d’efforts pour y parvenir. Tout coule de source…
Dans leur livre : « Guide pratique de la préparation psychologique du sportif », Edgar Thill et Philippe Fleurance disent ceci à propos de ce sentiment : Certains sportifs évoquent, à l’issue de leur épreuve, le sentiment d’avoir parfaitement contrôlé la situation, d’avoir fait corps avec l’action. Complètement absorbés par la tâche en cours, ces athlètes en retiennent une impression de fluidité, de facilité, associée à une lucidité sans faille et à la sensation d’être plein d’énergie. Cet état, appelé « état de flow » dans la littérature apparaît comme le résultat d’une concentration parfaite.

 

 
Mihaly Csikszentmihalyi, nomme-lui, dans son livre « Flow », cette zone comme étant « l’expérience optimale ». Elle est le fruit de la concordance entre les exigences de la tâche et les capacités de l’individu : 

 

 
 
Christian Target dans son livre : « La bible de la préparation mentale », rapporte que les athlètes sont focalisés sur les sensations de leur avenir immédiat et leurs actions sont ajustées au point que tout apparaît comme parfaitement anticipé et quasi automatique. A ce moment, les athlètes ne relatent pas particulièrement d’erreurs comme si celles-ci étaient corrigées d’elles-mêmes par une rétroaction automatique et inconsciente.
A compétence égale, c’est le facteur mental qui fait la différence, c’est pourquoi de nombreux sportifs n’hésitent plus à ajouter à leur préparation technique et physique, la préparation mentale.
Nous retrouvons aujourd'hui chez de nombreux autres acteurs, comme les étudiants, les musiciens, les commerciaux, les dirigeants… une préparation en miroir de celle des sportifs leur permettant d’être prêt le jour J pour que tout se déroule avec « fluidité », « comme à l’entrainement » disent les sportifs, c’est-à-dire, comme lors des révisions, des répétitions ou des « dry run » pour reprendre un terme utilisé en entreprise.
 
Jean-Christophe Rodrigues
Coach professionnel certifié RNCP1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *