Non classé

Out of the Box – Acte 1

Out of the Box - Acte 1

Out of the Box ou comment faire tomber les murs pour aller plus loin...

Préparation mentale, le livre du jour, "Chaque coup doit avoir un objectif", en golf ici, dans chaque sport également, mais aussi dans sa vie professionnelle.

"Vous ne devriez vous préoccuper uniquement de ce que vous pouvez contrôler" en ce sens qu'un engagement de résultat n'est pas contrôlable car il peut dépendre de nombreux facteurs externes (concurrence, le temps, la technologie, ...), il est l'objectif. Seul l'engagement de performance est contrôlable car il dépend de soi, de son équipe, de la maîtrise de ses qualités physiques, techniques et de sa préparation mentale du moment. Lorsque je parle de qualité physique, ceci est également vrai en entreprise, mais pourra être compris dans le sens d'énergie disponible pour réaliser sa tâche, son projet, son comité de direction. "Vous devez dirigez vos énergies vers ce que vous pouvez influencer directement" sinon, déléguez à ceux dont ce sera les compétences. Ne perdez pas votre temps, ne vous décentrez pas en choses inutiles.

"La seule façon de dépasser ses limites, c'est d'élever le niveau de ses attentes", de même, "une partie de ce qui fait la grandeur des grands joueurs (ou j'ajouterai, des grands décideurs), c'est qu'au lieu d'imposer des limites à ce qu'ils croient possible, ils considèrent le concept de limites comme un défi" tout en ne tombant pas bien sûr, dans la prise de risques illimitées. Energie et hauteur du "défi" sont intimement liés. Défi trop haut, énergie trop basse et l'acteur tombe dans l'anxiété. Défi trop bas et énergie trop haute, l'acteur va tomber dans la routine et finir par se démobiliser.
Jean-Michel Bayle (le plus grand pilote de moto-cross français gagnant également le Bol d'or et les 24 Heures du Mans en 2002), me disait "si les gens ne te prennent pas pour un fou, c'est que ton ambition n'est pas assez haute!"

"Les mauvais swing amènent les mauvais coups, mais ce sont souvent les mauvaises idées qui donnent les mauvais swings". Quelque soit l'enjeu, sportif ou professionnel, la phase de réflexion, de préparation, est primordiale. Au temps de l'action, c'est l'exécution et si vous ne savez plus ou avez des doutes quant à ce que vous allez faire, retourner dans ce que l'on va travailler en préparation mentale, votre espace de réflexion.

"La joie éprouvée en imaginant la sensation d'atteindre un but se transforme trop souvent en déception quand nous laissons cette ambition n'être qu'un rêve; quand nous nous laissons enfermer dans nos vies, nous nous laissons aller à la plus puissante des forces naturelles, la résistance au changement". En préparation mentale, nous allons entraîner notre cerveau à se concentrer sur le réalisable afin de nous donner l'occasion de réussir l'inimaginable.

Nos esprits sont reliés à des convictions et des attentes. Nos propres croyances influent sur nos performances, faisons tomber les murs pour aller plus loin.

Jean-Christophe Rodrigues
Coach professionnel certifié RNCP1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *